ALLONS AU PAYS D’ALASSANE DRAMANE OUATTARA

Publié le par africapeace

images--11-.jpg

J’ai connu le pays d’Houphouet Boigny depuis les années 60 à 93 ; c’était le temps des grands matchs de boxe. Les grandes éditions spéciales après le JT de 20 ; c’était le pays du parti unique. On prélevait sur le salaire de mon père de gré ou de force pour les revues de fraternité matin dénommé Id. le pays d’Houphouet, cétait  les grandes Indépendances Day, mais comme je n’étais encore à Abidjan, donc je ne peux rien dire de plus.

Au pays de Bédié et de Guéi, c’est du même au pareil ; la continuité du grand mythique Houphouet Boigny.

Et le Gbagbo land ; c’était le pays des "tiens mon gbo", le pays de la liberté d’expression, de la vrai gouvernement avec des ministres très bosseurs et engagés. Si nous voulons en avoir pour notre curiosité, suivez mon regard sur la personne de cet homme qui par son simple silence mettait en déroute toutes les stratégie de la France à faire écrouler notre économie ; je l’ai nommé Aké Ngbo. Le pays de gbagbo, c’était le pays de  la résistance et des mains nues contre les bulldozers français.

Dans le pays d’Alassane, si vous voulez y faire un court séjour ou un long séjour que vous passez par l’aéroport FHB, vous verrez des soldats en lèkè (chaussure du pays) avec un béret vert, le haut en tenue de la police et le bas en tenue de la gendarmerie.

Allons dans le pays d’Alassane, ce pays où l’insécurité ne permet pas aux investisseurs d’investir. Le pays d’Alassane, pays où tous les jours les opposants sont mis en prisons ou sont traqués. C’est le pays où les promesses d’argent reste un rêve incertain et vide. chaque jour, on assiste à des tueries et des cadavres un peu partout.

Si vous venez par le nord dans d’Alassane, il vous faudra payer au moins la somme de  5000F pour un camion vide et 10.000F pour un camion plein.

Dans le pays d’Alassane, il ne faut jamais parler de Gbagbo, ni chanter « c’est comment comment, Gbagbo sur terrain, devant c’est maïs ».

Mon cœur à mal de savoir que vous, les gens d’ici et d’ailleurs qui m’aimez et désireux de venir dans le pays d’Alassane pour me voir, vous vous rendrez compte que ma si belle capitale ; Abidjan est divisée en plusieurs zones avec à leurs têtes des illettrés et cuisiniers.

Le pays d’Alassane, c’est le pays où les policiers et les gendarmes n’ont pas d’armes mais intimés d’aller au travail sous la menace de graves sanctions.

Ne me demander pas qui paye les fonctionnaires du pays d’Alassane ; c’est la france et pourtant l’argent manque.

Ne soyez pas choqué de savoir que ce pays est dirigé par un couple étranger et une ministre de l’éducation qui fait la honte.

Ne chercher pas le palais présidentiel ou son lieu de travail ; le palais de notre président se trouve un peu partout ; un au Sénégal, l’autre au Burkina et ainsi de suite ; en faite, il ne dort pas ici. Son lieu de travail ; soit c’est le Plateau soit c’est le golf.

J’ai mal, quand dans le pays d’Alassane, le chef d’état major n’est là que de nom.

 

Bonne arrivée au pays d’Alassane !

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article