A CHACUN SON DECHET TOXIQUE

Publié le par africapeace

images14.jpg

Au risque de bafouer la mémoire de ces illustres disparus du bus N°19, il me revient de tirer la sonnette d’alarme pour éveiller la conscience de nos politiciens de mauvaises augures qu’aucun malheur ou situation ne doit être utilisée au fin politicienne dans le but de torpiller son adversaire car la souffrance d’un être humain doit être respectée.

A l’affaire du bateau meurtrier "PROBO KOALA" déversant des déchets toxiques dans notre pays, les opposants du RHDP ont traité le FPI et le Président Gbagbo de tous les noms.

Charles Konan Banny, dans sa logique de tandem, et de son vélo à deux pédales en a profité pour affaibli le pouvoir de Gbagbo. Combien de morts a-t-on dénombré à cette époque ; 10 – 20 – 30 qui le sait ?

Aujourd’hui, après seulement trois mois passé à la tête du pays, Alassane et son clan de dioulabougou se retrouvent avec leur propre "Probo koala". 37 morts, il est encore provisoire le chiffre qu’on nous fait savoir mais pas alarmant pour ce à quoi on s’attendait, disait la chargée de cette crise.

Mais ce qui me chagrine, c’est l’image du bon président que veut nous donner RFI quant à ce tragique accident ; « le président Ouattara décrète trois jours de deuil… ».

Veulent-ils se saisir de ce malheur pour en faire une publicité de sa personne. De toutes les façons, il n’est pas aimé ici. ADO pissanssi, voilà ton "Probo koala".

Publié dans Insolite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article